vendredi 7 octobre 2011

Mais que faire de tous ces vieux vêtements? Une brocante? (II)




Apparemment, nous somme nombreuses à avoir déjà joué les brocanteuses, mais qui peut se vanter d'avoir déjà réussi à vendre TOUTES ses affaires? Personne je pense...

En tous cas pas moi! A l'heure où je vous parle, la voiture est toujours dans le garage, pleine d'invendus. C'est un peu la honte mais dimanche soir, après avoir passé toute la journée au soleil (la brocante s'est terminée à 18h, ça c'est pas de la brocante de chochotte) l'appel de la bouffe et de la couette étaient trop forts, nous avons tout entassé dans l'auto que nous avons cachée dans le garage pour ne plus la voir (car une question lancinante demeure: que faire de tout ce qui reste?)

Alors, le bilan? Pas mal : un petit deux cents euros de bénéfice net.

Bon, pour plus de douze heures de boulot chacun, mais nous nous sommes quand même bien amusés et nous avons rencontré toutes sortes de gens:

L'anecdote rigolote : une jeune femme essaie une paire de ballerines, Chéri la Brocante s'approche d'elle.
- "C'est cinquante euros"
- "Ah, c'est cher"
- "Mais ce sont des Marc Jacobs"
- "Je sais, je sais, mais j'espérais que vous, vous ne le saviez pas"

L'anecdote mignonne : deux dames âgées regardent ce qu'il y a sur le stand. Confortablement installée sur mon fauteuil Emmanuelle (oui, le grand fauteuil en osier, comme dans le film du même nom), je les laisse faire à leur guise. Chéri la Brocante, qui était parti faire un tour, revient et me glisse un morceau de figue dans le bec.
- "Comme vous en avez de la chance, vous êtes bien installée, à l'ombre, et nourrie!"
- " Il faut le garder bien précieusement"
Etc.
Bref, deux vieilles amies très gentilles, de plus l'une d'elles nous a acheté un vilain bateau encadré... Que demander de plus?

Et pour terminer, l'anecdote casse-pieds : je sais bien que le propre de la brocante, ce sont les clients âpres à la négociation et les pincements au cœur de voir partir pour trois francs six sous l'objet qui nous avait coûté trois bras et six orteils, malgré cela, une cliente a presque réussi à me faire péter un câble...

"C'est combien?!!!" m'a demandé une grosse dame africaine en tenue traditionnelle et ceinture avec une boucle "Moschino" géante en métal  en désignant une pile d'une douzaine de vieilles assiettes, sans prendre garde, bien sûr, au fait que j'étais déjà en train de parler à une autre personne. 

Je lui ai répondu, pour me débarrasser de ces assiettes encombrantes, que c'était trois euros. Et la dame de piquer un scandale, en me montrant chaque rayure sur la porcelaine, en plein milieu de mon stand, en prenant TOUTE la place. Elle m'a imposé  proposé un euro cinquante. 

J'ai accepté son ordre offre pour qu'elle me laisse tranquille mais le calvaire n'était pas fini : la dame a ensuite réclamé un sac, que je lui ai apporté, vidé son caddie à roulettes en dispersant ce qu'il contenait sur mon stand (biberon, fer à repasser, pantoufles...). "J'ai mal au dos, mettez les assiettes dans mon sac". C'était demandé si gentiment...

Elle a re-rempli son caddie et... m'a tendu un billet de cinquante euros. "Heu, vous voulez me payer un euro cinquante avec un billet de cinquante euros?". 

Là, j'ai vraiment perdu patience, si encore la dame avait été sympa, j'aurais fait un effort mais là, elle dépassait vraiment les bornes, je lui ai dit de ressortir les assiettes et de s'en aller. Finalement, elle nous a laissé son caddie en garde, le temps de faire de la monnaie. 

Infâme bonne-femme! (Ouf, ça fait du bien).

Voilà, à l'année prochaine! Ou pas...

13 commentaires:

  1. Coucou! ah génial, c'était de quel côté ta brocante! c'est bien marrant une fois ou deux sur l'année, surtout si chéri t'accompagne, c'est vrai que 12h c'est long, mais c'est un choix et puis 200euros c'est pas mal du tout :-) j'adore ton article, bonne journée ma belle

    RépondreSupprimer
  2. rigolote l'anecdote Marc Jacob!
    Ce qui est cool sur les brocantes c'est qu'on a l'ambiance aussi entre vendeurs, stands, et les réactions des gens qui passent. Ca me rappelle des souvenirs !

    RépondreSupprimer
  3. J'aime beaucoup l'anecdote Marc Jacobs, c'est chou!
    200€ c'est pas mal tout de même, et en plus c'est du Net Net...Bravo bel effort!

    RépondreSupprimer
  4. Les 12 heures de boulot ont bien été récompensées, bravo !
    Moi il me reste une valise pleine d'invendus suite à la brocante que j'ai fait cet été ; un jour je prendrai mon courage à 2 mains et j'irai en faire don à Emmaüs.

    RépondreSupprimer
  5. Ahaha, j'ai comme une impression de déjà vécue !!

    Quand je précisais les marques, je me faisais souvent envoyer paître,pour ne pas dire autre chose... "vous savez, moi les marques, je m'en fou"

    Mais bon le client est roi !

    Bises

    RépondreSupprimer
  6. @mygardensecret : forest/altitude cent, apparemment, il y a deux immenses brocantes par an au début et à la fin de l'été. merci pour ton message.
    @letizia, so & modeuse : c'est sûr que je ne regrette pas, on s'est quand même bien amusés :)
    @lilou : et comme par hasard, ils choisissent toujours les trucs de marque parmi tout ce qui se trouve dans le tas :D

    RépondreSupprimer
  7. J'ai des tas de vêtements que je veux toujours vendre mais je ne trouve jamais le temps alors ça monte, ça monte.... J'ai bien aimé tes anecdotes certaines m'ont fait rire. Bien tu as pu te faire de l'argent mais c'est du boulot. Bises

    RépondreSupprimer
  8. Ah les joies de la brocante! J'ai connu ça... Les dames à qui tu propose un truc à 1€ et qui le pose en soufflant... heu, quoi, tu le veux gratuit en fait? lol

    Alalaaa! Bah 200€ c'est très bien je trouve!

    Bisou

    RépondreSupprimer
  9. J'aime bien tes anecdotes de brocante :D
    Moi non plus je ne vendais jamais tout, et j'étais trop gentille, je me faisais arnaquer. Donc j'ai arrêté, je vends plutôt en ligne...

    RépondreSupprimer
  10. Bonjour,
    Enfin un article qui en vaut la peine. C’est vrai qu’il est difficile de vendre tous nos vieux objets. En tout cas, j’arrive à vendre presque tout les miens en suivant les directives de Carol≈ Gagner-argent.fr. C’est préférable de visiter le site si vous voulez bien démarrer votre affaire. Comme ça vous gagnez de l’argent en toute sécurité.

    RépondreSupprimer